Trail : les bâtons, pourquoi faire ?

J’avoue, quand j’ai commencé le trail, j’étais franchement sceptique face au concept des bâtons. J’avais l’impression que c’était un truc de randonneur, limite une forme de triche, et je ne voyais pas pourquoi on ne pouvait pas simplement se contenter de ses deux jambes pour grimper. Et puis le jour où je me suis décidée à passer à une distance un peu supérieure (à l’époque c’était les 65km de la 6000D), j’ai fini par céder aux conseils de ceux qui me les présentaient comme indispensables … sans regrets !

Du coup, est-ce que c’est vraiment un accessoire à absolument avoir dans sa panoplie de trail ? Comment on s’en sert ? Lesquels choisir ? Je vous en dit plus dans cet article 🙂 .

Les 2 gros avantages des bâtons en Trail

Les bâtons de trail présentent à mon sens deux gros avantages : bien utilisés, ils permettent d’une part de grimper plus vite dans les grosses montées « pas courables » ; et d’autre part de moins forcer sur les quadriceps en délestant une partie de votre poids sur le haut du corps, pour aborder ensuite plus sereinement les descentes !

Certains s’en servent également pour mieux descendre, personnellement ils me gênent plus qu’autre chose dans ces moments là.

Quel type de bâtons choisir ?

Il existe trois grandes catégories de bâtons pour le trail : les monobrins, les rétractables, et les trois brins.

Les monobrins ne se plient ou ne se rétractent pas, ils sont faits d’un seul tenant, comme des bâtons de ski alpin. Le gros avantage c’est qu’ils sont souvent très légers, mais les inconvénients sont nombreux : impossible de les plier pendant la course donc vous devrez les garder à la main tout le temps, ils ne sont pas réglables donc vous ne pourrez pas les prêter, et si vous voyagez en train ou avion, vous risquez un peu de galérer car ils ne rentreront évidemment pas dans votre sac.

Les bâtons rétractables, comme leur nom l’indique se rétractent sur eux mêmes. Ils ont l’avantage de permettre un réglage très précis de la taille et sont en général plutôt solides, mais ils restent quand même relativement encombrants et parfois difficiles à ranger dans un sac de trail.

Pour finir, les bâtons trois brins sont en général ceux qu’on retrouve le plus souvent sur les sentiers: ils se replient facilement en trois morceaux et sont peu encombrants, vous pourrez donc les ranger dans un carquois ou quelque part sur votre sac s’il est adapté pour les portions de course où vous n’en avez pas besoin. Ils sont parfois ajustables, mais la plupart du temps il faudra bien faire attention à la taille choisie pour ne pas se retrouver avec une paire beaucoup trop grande ou à l’inverse trop petite, et du coup totalement inefficace.

Le second choix à faire sera celui de la matière : alu ou carbone ? Pour faire court, l’aluminium pèse plus lourd mais est plus solide, tandis que le carbone est plus léger et fragile, et aussi plus cher. Si vous cherchez un petit budget ou que vous êtes une grosse brutasse, il vaut mieux partir sur un modèle alu, mais sinon il vaut mieux directement investir dans des bâtons carbone, qui devraient normalement bien résister dans le temps si vous en prenez soin.

Astuce pour choisir la taille de votre bâtons : votre taille en cm x 0,67 

Comment s’en servir ?

Certains utilisent leur bâtons en descente, ou encore sur les montées courues, mais ici on va se focaliser sur l’utilisation la plus classique, à savoir dans les longues montées assez abruptes où on décide en général de marcher, surtout sur un effort long.

L’idée, c’est de planter le bâton droit lorsque vous faite un pas avec le pied gauche, et le bâton gauche quand vous faites un pas avec le pied droit. En gros, on avance simultanément le bras droit et le pied gauche, puis le bras gauche et le pied droit. Ça parait peut-être compliqué dit comme ça, mais il suffit d’essayer et de s’entraîner à bien coordonner ses mouvements et ensuite ça vient tout seul !

L’autre élément clé, c’est de ne pas oublier que vos bâtons ne sont pas là pour la déco: si vous ne poussez pas un minimum sur les bras, les bâtons seront inutiles, il faut donc y mettre un peu d’énergie et garder à l’esprit que vos bras sont là pour décharger une partie du poids de vos jambes. Gare aux courbatures dans les biceps les premières fois !

C’est ma façon de procéder, mais certains utilisent le bâton droit et pied droit en simultané et inversement, et dans les montées avec un très gros pourcentage, vous pouvez aussi carrément utiliser les deux bâtons en simultané pour vous « hisser » !

Bref, tout est une question de pratique, à vous de trouver le fonctionnement le plus efficace pour vous mais au final ma plus grosse recommandation c’est surtout de vous entraîner plusieurs fois avant de les utiliser sur une compétition, au risque sinon de galérer et de les transporter pour rien !

Les bâtons, VRAIMENT indispensable ?

Tout ça c’est bien beau, mais les bâtons sont ils vraiment un accessoire indispensable, sans lequel votre futur dans les cailloux est fortement compromis ?

La réponse est NON, il existe de nombreux coureurs qui n’utilisent jamais de bâtons, même sur Ultra, et certaines courses assez mythiques telles que la Diagonale des Fous interdisent leur utilisation dans le règlement, dans un soucis de protection de certains lieux traversés. A vous de voir donc, mais j’aurais tendance à dire que pour des distances jusqu’à 40 / 50km et surtout des dénivelés modérés, autant faire sans, mais pour les plus longues distances et notamment les Ultra, où on se retrouve parfois à avaler 1000D+ d’un coup avant d’encaisser de longues descentes, ça peut vraiment être un atout !

Bref, à vous d’essayer et de vous faire un avis 🙂 .

img_6015-1

img_8082

2 réflexions sur “Trail : les bâtons, pourquoi faire ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s