#31Dreams Carnet De Route: Varsovie

Après un avion raté suivi d’un vol assez épique assise à côté d’un monsieur fort sympathique mais totalement bourré, et dont la vie racontée en polonais semblait fascinante, je suis bien arrivée à Varsovie.

La capitale polonaise m’a beaucoup plu, et j’ai envie de vous parler de deux endroits qui pour moi sont aussi différents l’un de l’autre que représentatifs de cette ville chargée d’histoire.

La vieille ville

Quand on va faire du tourisme à Varsovie, on passe forcément par la vieille ville, ses remparts, et ses jolis bâtiments aux façades colorées.

Mais en réalité, elle n’a de vieille que le nom: ce quartier historique a été détruit à 90% durant la seconde guerre mondiale, puis a été reconstitué à l’identique sur la base de tableaux, ce qui lui vaut d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, tant la reproduction est bien faite.

Même si le quartier est très touristique, hors saison il reste vraiment agréable pour s’y promener, avec ses petites ruelles et ses jolis bâtiments. Je pense que j’aurais beaucoup moins apprécié en plein mois d’août, mais c’est l’avantage de voyager hors périodes de vacances, il y a forcément moins de monde 🙂 .

L’histoire de la ville est vraiment intéressante, et si vous voulez en savoir plus je vous recommande le Musée de l’insurrection, que j’ai trouvé VRAIMENT instructif et passionant (par contre prévoyez au moins 2h30!) Le Musée de l’Histoire des Juifs Polonais a également l’air de valoir le détour, mais je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’y rendre.

Praga

Si j’ai trouvé le centre historique très joli, j’ai encore plus aimé le côté authentique de Praga, de l’autre côté de la rive, loin du tumulte touristique du centre.

Praga est un quartier qui, contrairement au précédent, n’a pas été détruit pendant la guerre, les bâtiments de l’époque sont donc toujours là, pas forcément en très bon état, mais c’est ce qui leur donne leur charme.

Apparemment longtemps considéré comme un quartier pas forcément fréquentable , il semblerait que Praga soit en train de devenir le nouveau quartier à la mode, avec l’ouverture de lieux culturels, petits cafés, et autres endroits alternatifs.

En bref, ce quartier est beaucoup moins lisse que le centre historique, mais au moins autant chargé d’histoire, et il vaut le petit (grand, en fait) détour!

 

 

 

Manger à Varsovie: Vege Miasto, le bar à lait… sans lait

Varsovie regorge de restaurants, où l’on peut manger pour vraiment pas cher, avec notamment les « bars à lait » ( mleczny ) qui servent une cuisine traditionnelle et économique, façon cantine polonaise.

Lors de mon séjour j’ai découvert Vege Miasto, une sorte d’alternative Vegan aux bars à lait. Je ne le présenterai pas comme un coup de cœur incontournable, car les fervents défenseurs de la culture culinaire polonaise et ses plats à base de viande me jetteraient des pierres, mais j’ai beaucoup aimé cet endroit , à deux pas du centre historique.

Il s’agit donc d’un restaurant vegan , qui propose des alternatives aux plats traditionnels polonais, comme les Pierogi (ravioles farçies) ou encore le Bortsch (soupe de betterave). La carte propose également d’autres plats un peu moins typiques mais délicieux (burritos, pâtes, salades, légumes servis avec du riz ou du millet, etc), et on reste dans l’esprit économique du bar à lait, avec des plats allant de 3€ à 7€ , des smoothies géniaux à 3€ et des desserts de folie au même tarif.

Bref, je recommande, que vous soyez végétarien ou non (ce n’est d’ailleurs pas mon cas!); surtout si votre séjour en Pologne se prolonge et que la digestion des plats à base de patate / viande devient difficile 😉 .

P1000520

Courir à Varsovie

Le premier matin j’avais une séance de fractionné à faire, et une piste à proximité, j’en ai donc profité! Le complexe sportif d’Agrykola est juste à côté du très joli parc Lazienki, et la piste de 400 mètres est ouverte au public, bon à savoir si votre plan d’entraînement vous suit même en vacances. J’y ai été vers 7h30 du matin et il y avait d’autres coureurs en train de faire leur séance, dont un petit groupe accompagné d’un coach. J’ai presque eu l’impression d’être une locale le temps d’une vingtaine de tours de piste 🙂 . On m’a d’ailleurs proposé une sortie avec le NRC de Varsovie le soir suivant, mais j’avais mon train de nuit à prendre.


Le second matin, j’avais à la fois envie de retourner dans la vieille ville de bonne heure, pour profiter des rues désertes, et de courir dans le parc Lazienki, du coup j’ai imaginé un petit parcours pour cumuler les deux, en passant par les quais de la Wisła (ce nom est quand même beaucoup plus joli que sa version française: la Vistule..). Ca donne un parcours de 14 kilomètres, mais les parcs et quais sont nombreux pour courir à Varsovie, alors laissez vous porter :).

Prochain rendez-vous: Prague, en République Tchèque!

5 réflexions sur “#31Dreams Carnet De Route: Varsovie

  1. delphine dit :

    Tes articles sont très sympa j’ai l’impression de voyager avec toi un peu de très belles photos et une très belle écriture hâte de voir le prochain et je continue à te suivre sur insta pour encore plus de photo

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s