#31Dreams Carnet de route: Amsterdam

Voilà le premier article sur mon voyage d’un mois à travers l’Europe (#31Dreams) . J’ai hésité un moment sur ce que j’allais partager, écrire ici. Des articles complets sur « visiter machin en deux jours » ? Des posts racontant mes journées et mes états d’âme? Des articles 100% running avec les meilleurs spots de chaque ville? Une seule, plusieurs destinations par article?

Au final, rien de tout ça: plutôt que de vous faire un déballage complet de chaque monument à voir, de chaque spot à photo de blogueuse, de chaque endroit ou j’ai mangé un truc trop healthy à base de graines bio, je préfère vous partager quelques coups de coeur, et mes parcours de course.

J’aime admirer des monuments, mais j’aime encore plus me perdre au détour d’une ruelle. J’aime bien les musées, mais j’aime encore plus les coups de coeur qu’on peut avoir pour un petit café ou une placette perdue dans un quartier excentré. S’il y a une visite « hors des sentiers battus » à faire, je la choisirai en priorité sur un « incontournable » qui ne m’attire pas. Je passe peut-être à côté de certaines choses, mais c’est ma façon de voir les voyages 🙂 .

Bref, les bases sont posées, alors passons à ma première destination: Amsterdam.

Coups de coeur NDSM et les 9 petites rues

NDSM

NDSM acronyme pour « Nederlandsche Dok en Scheepsbouw Maatschappij » (ouais je sais…), c’est LE quartier alternatif d’Amsterdam.

Situé de l’autre côté du Port (je connais la chanson), c’est un ancien chantier naval désaffecté, et aujourd’hui transformé en une espèce d’énorme projet artistique communautaire. Je m’explique: vous y trouverez un grand entrepôt dont l’entrée est libre, avec des expositions et des ateliers d’artistes, aux styles divers et variés. Dehors, les façades sont tagguées, avec notamment une grande fresque colorée d’Anne Franck. Quelques cafés et restaurants sont installés sur les berges, pour boire une bière ou se réchauffer avec un thé en refaisant le monde (avec moi même, en l’occurence).

Et en plus, le Ferry pour s’y rendre est gratuit! Il suffit de passer derrière la gare centrale, et sur le port vous trouverez plusieurs Ferrys, dont celui qui vous permet de vous y rendre en une dizaine de minutes.

J’ai vraiment adoré m’y ballader, et m’éloigner de la foule de la ville, bref, un joli souvenir!

P1000061P1000074P1000076P1000079P1000081P1000082

 

Nine Little Streets

A Amsterdam, pas une rue du centre ville qui ne donne pas envie de s’arrêter pour prendre en photo un bâtiment de briques rouges, un pont, une jolie boutique ou une petite sculpture posée là, comme ça. Autant vous dire que j’ai adoré me promener et courir dans le centre, mais aussi dans certains quartiers un peu plus loin et qui valent le détour (De Pijp par exemple). Mais mon petit coup de coeur a été pour les « Neuf petites rues » (De 9 Straatjes), le mini quartier des boutiques.

On y trouve des petits magasins de vêtements, des épiceries fines, des cafés et restaurants qui donnent tous envie tellement ils sont mignons, et les rues en elles mêmes sont belles, enfin comme le reste du centre, mais avec l’avantage d’être piétonnes. Entre chaque rue les canaux de la ville passent et méritent aussi de s’y arrêter pour le plaisir des yeux.

Bref, même si ce quartier est un des incontournables des guides touristiques, il a su garder un petit côté authentique, et quand j’y suis allé il n’y avait pas énormément de monde, j’ai adoré!

Courir à Amsterdam

Le premier jour, je me suis laissée guider par la sortie touristique de Runnin’City, qui m’a emmené pour 11,5km au travers des rues du centre. Un joli condensé de toutes les principales attractions touristiques de la ville, avec des passages agréables le long des canaux. J’y ai été en pleine journée, et j’ai un peu galéré sur un ou deux passages dans des rues bondées, mais sinon le parcours est très bien conçu, je recommande! (Je ferai un autre article sur mes astuces pour courir dans un endroit inconnu, et je vous parlerai plus en détail de l’appli en question 🙂 )

ef amsterdam.JPG

Le second jour, frustrée de ne pas être la une semaine plus tard pour le Marathon / Semi d’Amsterdam, j’ai décidé de faire ma sortie longue sur le parcours du Semi Marathon! Mais je l’ai couru en sens inverse de la vraie boucle, pour me garder un peu de suspense si un jour je reviens faire la vraie course… Bon, ok, la vraie raison c’est en fait que je me suis trompée au départ. Je l’ai vite réalisé et j’aurais pu repartir dans l’autre sens, mais finalement je me suis dit que c’était marrant de le faire dans ce sens, alors pourquoi pas! J’ai bien aimé le parcours, qui longe de nombreux canaux, et qui est très plat dans l’ensemble. A un moment on passe dans une zone industrielle, un peu moins cool, mais ça permet d’avoir un aperçu plus global de la ville! Et on passe bien sûr dans le mythique VondelPark, mais je vais vous dire un secret… je n’aime pas vraiment courir dans les parcs.

semi amsterdam

Bref, j’ai adoré Amsterdam, en route pour la suite! J’espère que ce format d’article vous plaira, n’hésitez pas à me faire vos commentaires ;).

Une réflexion sur “#31Dreams Carnet de route: Amsterdam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s