« C’est pas mal, tes perfs… pour une femme! » Courir quand on est une fille.

Il y a quelques temps, la jeune start-up Women Lab, un « dressing sportif » uniquement dédié aux femmes m’a contactée pour me parler de son concept, et de ses produits.

Cette discussion m’a poussé à me questionner: qu’est-ce que je pense du sport « pour les filles »?

A première vue, je suis un peu (bon ok, très) hostile à tout ça, et je vais vous expliquer pourquoi. Oui mais … il y a toujours un mais 🙂 .

 

CONTRE: On est des SPORTIFS avant tout, avec ou sans brassière

A la base, j’ai un peu de mal avec cette mode du « sport féminin »: Ok, c’est super que certaines disciplines se féminisent, c’est génial qu’on soit de plus en plus nombreuses à s’inscrire sur des courses, et que les marques pensent à nous pour leurs jolies collections.

Mais ce qui ne me plaît pas du tout, ce sont ces blogs « 100% féminins », ces sorties running organisées exclusivement pour les filles, ces courses auxquelles seules les filles ont le droit de s’inscrire, et ces messages qui se veulent féministes mais sont au final à mon sens plus que misogynes.

Je reprend point par point:

LES BLOGS SPORTIFS FÉMININS

Un blog sportif, écrit par une fille, ne peut-il pas s’adresser à tout le monde? Oui, je suis une fille, mais je pense que certains garçons, qu’ils débutent ou non, sont eux aussi bien contents de pouvoir lire certains conseils ici. Est-ce qu’il y a vraiment une méthode différente pour aborder son premier fractionné pour une fille et pour un garçon? J’ai comme un doute. Alors à part pour quelques sujets spécifiques et bien « girly » mais qui peuvent effectivement être importants comme celui des brassières, je ne vois pas pourquoi il faudrait segmenter comme ça, quand on parle d’un sujet comme le sport.

LES SORTIES RUNNING « GIRLS ONLY »

Je ne vise personne, il y en a plein, des machins comme ça. Mais à quoi ça sert d’abord? C’est pour être sûres de pouvoir parler ménage et chiffons tranquilles, le sujet de prédilection évident des filles? Où alors parce que si on va courir avec des garçons ils vont FORCEMENT nous regarder les fesses, cette bande de gros pervers? Où alors parce qu’on est trop lentes pour eux, sûrement?

Je vais vous dire, je m’amuse bien autant lorsque je suis entourée de garçons que de filles et on parle de tout et de rien, je cours plus vite qu’un certain nombre de garçons que je connais, et qui sait, c’est peut-être moi qui matte leurs fesses discretos! Alors les sorties running spéciales meumeuf, ouais, BOF.

Je trouverais plus de sens à des sorties Running pour débutants, filles ou garçons, ou si le nombre le permet des sorties accessibles à tous, avec des groupes de niveau.

LES COURSES FEMININES

C’est quoi encore ce truc? Alors je vais passer pour une grosse hypocrite étant donné que j’ai déjà participé à des courses comme le #RunSupYoga de Roxy ou La Marseillaise des Femmes, et que j’y participerai peut-être encore. Je n’en suis pas au point de les boycotter.

Mais pourquoi ces courses réservées aux filles? Là encore, on risquerait peut-être de se faire écrabouiller au départ par tous ces vilains garçons qui courent si vite?  Et attention, pas plus de 6km hein, des fois qu’un semi-marathon serait physiologiquement inadapté…

Bref, là aussi, je ne vois pas l’interêt d’une course seulement pour les filles: je trouve très bien d’avoir des courses qui défendent des causes féminines, je ne remets absolument pas ça en question, mais pourquoi ne pas aussi laisser les hommes s’y inscrire, pour s’impliquer et montrer leur soutien? 

Plutôt que de mettre un budget fou dans un marketing plus que douteux, les organisateurs de ces courses feraient peut-être mieux de reverser un peu plus aux associations qu’ils disent soutenir … à bon entendeur (je serais plus invitée, tant pis, vous n’aurez pas ma liberté de faire ch*er!).

En gros, cette histoire de Sport pour les femmes, ça me gonfle. Ok, on est pas physiologiquement faits pareil, mais pas la peine de créer une case spéciale, on est des sportifs avant tout!


Oui, mais…

POUR: Oui, en tant que filles, tout n’est pas exactement pareil

Pour autant, je l’admet, la pratique du sport n’est pas 100% identique pour une femme et pour un homme, et notamment au niveau de l’équipement.

Pour faire simple et cliché, si ces messieurs ont souvent besoin de crème Nok et de pansements pour éviter les brûlures aux tétons, nous on a besoin de brassières adaptées à notre morphologie, et d’équipements qui nous correspondent.

Et c’est ça, que Women Lab, qui m’a poussé à m’interroger et à écrire cet article aujourd’hui, défend. C’est un « dressing sportif » qui vend des articles uniquement féminins, et qui sélectionne avec attention les marques qui sont proposées sur le site. Des matières soigneusement choisies, des coupes pensées et conçues pour être totalement adaptées à la morphologie féminine, et ça, c’est plutôt cool.

Women Lab défend aussi le fait que le sport pour les filles, ce n’est pas forcément uniquement le sport super girly, et ces fameuses courses de 5km, mais que les filles peuvent elles aussi performer, et être de véritables athlètes. Tous ces sujets sont abordés dans ce qu’ils appellent « le Carnet des sportives », un blog avec des articles plutôt sympa (par ici).

En bref, pour moi le SPORT n’a pas à mettre les femmes d’un côté et les hommes de l’autre, on peut pratiquer ENSEMBLE, même si on n’est pas exactement foutus pareil.

Savoir prendre en compte les besoins des femmes et des hommes pour leur proposer des vêtements et accessoires adaptés quand c’est nécessaire, oui, valoriser la pratique du sport chez les femmes, oui, nous prendre pour des pigeons avec un argument Marketing de segmentation, non.

Je ne sais pas si j’ai su exprimer correctement le fond de ma pensée, ni comment cet article sera interprété, ni si j’aurais droit à des avis très différents, mais j’avais envie de m’exprimer sur le sujet.

 

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. D. dit :

    C’est vrai que je trouve ça assez agaçant, quand je tombe sur un article qui a l’air sympa, mais qui commence par «salut mes fiiilles »… haha. Et bien sûr avec la panoplie lexicale mièvre qui va avec x)

    Aimé par 1 personne

  2. Ellimac dit :

    Je comprend complètement ce genre de raisonnement, travaillant dans un environnement très masculin qui peut etre comparé à certain environnements sportifs, j’avais à peu près le même avis. Et puis j’ai lu de très bons articles sur le concept de « safe place » et leur importance. J’en laisse un ici (en anglais), plus pour la reflexion que par désaccord : http://everydayfeminism.com/2014/08/we-need-safe-spaces/
    Biensur tout n’est ni noir ni blanc, bcp d’évènements sont uniquement marketing pour faire vendre en nous prenant pour des gourdes…

    Aimé par 1 personne

    1. lilyrunning dit :

      Merci pour ta réponse, j’irais lire ça quand j’ai 5 minutes 🙂

      J'aime

  3. Charlène dit :

    Coucou,

    Je suis totalement d’accord avec toi, j’allais au Girls Run l’année dernière et j’étais un peu déçu que ça ne sois que pour les filles (et c’était très débutant).

    L’an passé pour la marseillaise j’ai pris ma place seule sur vente privée, je voulais embarquer mon homme mais marseillaise, course féminine… je me suis dis tant pis. Sauf qu’une fois que je me suis inscrite sur le site j’étais étonnée de voir que les garçons pouvaient s’inscrire.

    Cette année je l’ai refaite seule mais je me suis posée les mêmes questions que toi : pourquoi faire autant de trucs « spécial fille » alors qu’il n’y a rien « spécial garçon » ? Eh ben j’ai eu ma réponse. Tout simplement parce que avant c’était mal vu pour les femmes de faire du sport, et ne parlons pas de la course. La course était interdite aux femmes. C’est Kathrine Switzer qui a changé la donne en s’inscrivant en 1970 à un marathon, avec son nom ils l’ont pris pour un homme, elle a couru avec une veste à capuche mais ils ont fini par voir que c’était une femme. Il y avait beaucoup de stéréotype mais en gros c’était que si une femme courait elle allait se transformer en homme. C’était pas féminin. Et c’est cette femme qui c’est battu pour que les femmes puissent courir en créant des courses exclusivement féminine (à cette époque les femmes avaient le droit de courir seulement 1.5 km.. tu imagines ??? A cette époque elles (les femmes) se sont battus pour nos droits : aussi bien le sport que le droit de vote, l’avortement…
    Alors rien que pour ça, je suis fière de participer à cette course 100% féminine, et heureuse de voir certain gars dans le lot aussi ^^

    Aimé par 1 personne

    1. lilyrunning dit :

      Je connais l’histoire de Kathrine Switzer, et le film Born To Run (que tu as vu je suppose) explique très bien tout ça! Mais justement, pour moi date des courses uniquement pour les femmes c’est perpétuer cette idée de nous mettre à part. Qu’on ne peut pas courir avec les hommes sur un pied d’égalité. Tu as remarqué qu’il s’agit uniquement de courses de moins de 10km?

      J'aime

      1. Charlène dit :

        Oui j’ai remarqué… Est-ce que c’est pour le rendre accessible à toutes les filles ? je ne sais pas trop je t’avoue. Peut être que au contraire il manque plus des courses mois dur pour les gars et plus dur pour les filles… et heureusement qu’il y a des courses mixtes pour tout le monde aussi… il faut se dire ça

        Aimé par 1 personne

      2. lilyrunning dit :

        Oui heureusement qu’il y a toutes les distances en course à pied, je ne dis pas qu’un semi Marathon est accessible à tout le monde tout de suite, fille comme garçon en fait!

        J'aime

  4. Charlotte dit :

    Je ne suis pas d’accord avec toi. C’est très bien que tu sois à l’aise de faire du sport à côté d’hommes et tu as bien raison d’en profiter 😉 Toutefois, c’est loin d’être un ressenti universel à toutes les femmes. La socialisation des hommes et des femmes n’est pas la même dans nos sociétés et du coup, les femmes développent des rapports différents à leur corps, à la performance et à l’espace public, ce qui peut fortement les limiter dans leurs pratiques sportives. Du coup je pense qu’il est nécessaire de créer des espaces (courses, médias sportifs, etc) où les femmes se sentent à leur place, où elles n’ont pas peur de se prendre des remarques ou des regards déplacés. C’est comme ça qu’ elles pourront prendre confiance en elles et ensuite rejoindre les espaces mixtes en étant plus à l’aise 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. lilyrunning dit :

      Je comprends ce que tu dis, mais je trouve ça dommage de devoir passer par ça, pour moi le message renvoyé par ces courses ne fait pas avancer le débat ou la situation. Ceci dit je n’ai pas de solution au problème que tu évoques et qui est sûrement réel (même si dans mon monde de Bisounours je ne me sens pas concernée, je dois avoir de la chance). Il faudrait sensibiliser et éduquer les gens, hommes et femmes, et c’est plus compliqué que sur le papier.

      J'aime

  5.  » je cours plus vite qu’un certain nombre de garçons que je connais, et qui sait, c’est peut-être moi qui matte leurs fesses discretos »…!
    lol…
    Plus sérieusement, le monde du running est une « mode », sur laquelle se greffe un certain nombre d’intérêts économiques, et le « spécial fille » est une niche marketing comme une autre. Elle est exploitée à fond par des blogueuses, des marques…Ce n’est ni particulièrement mauvais, ni spécialement positif. Le sport fait toujours appel à des principes universalistes, il ne devrait donc pas se soucier du sexe.
    Qu’il y ait pour des raisons physiques des produits dédiés c’est normal, des événements c’est déjà plus discutables…Dans d’autres cadres « religieux », la réservation de piscine aux femmes, les mêmes qui défendent la cause des femmes au travers des « courses pour filles » se hérissent contre….Pourtant la logique, même inversée, est la même. Le sexe est un différentiel que l’usage soit marketing religieux ou politique.
    Et que c’est particulièrement « la femme » est qui au centre de ses enjeux, d’une façon ou d’autre c’est toujours du sexisme, il se déguise maintenant à des fins caritatives, mais c’est simplement la reproduction d’un modèle vieux comme le monde….

    Aimé par 1 personne

  6. Fleur dit :

    L’esprit sportif c’est l’acceptation la cohésion. Marketing ou pas quand on te vend les avantages de la segmentation sexuelle dans le sport c’est clairement des institutions des entreprises ou des individus qui ne comprennent rien à l’esprit du sport et qui espèrent surfer sur la vague pour ramasser le plus de $$. Ha et ne parlons pas des courses pour la bonne cause qui malheureusement en pour une grande partie sont là pour se faire du cash d’abord. C’est triste. Mais comme tu le dis ils nous appartient de changer cela.
    Après tout on est là pour influencer et on n’a pas la casquette de businesswoman /businessman . On fait ça parcque tous les jours on apprécie les bénéfices pour soi et on apprécie la communauté qui en résulte.

    Aimé par 1 personne

  7. Cécile dit :

    Je cours depuis 2 ans à un niveau beaucoup plus modeste que le tien et j’apprécie beaucoup ta façon d’appréhender la course à pied, mais pour le coup, je suis un peu déçue par ton article. Je ne pense pas qu’il faille mettre dans le même sac les courses hyper marketing et parfois à la limite de l’insultant (« Irongirl », 5 km de cap, seriously? alors que plein de femmes trop badass font de vrais ironman, du coup on les appelle comment?) et les groupes de courses à pied réservés aux filles qui permettent à certaines de franchir le pas et courir régulièrement en se sentant plus à l’aise que dans des groupes mixtes. J’ai l’impression que tu voudrais nous convaincre que tout le monde peut faire comme si on vivait aujourd’hui dans une société où l’égalité des sexes était acquise, comme si toutes les femmes pouvaient sortir courir dans la rue sans craindre le regard ou les réactions des autres et se sentir parfaitement à leur place dans toutes les courses qui sont organisées. Mais ce n’est pas vrai pour tout le monde parce que ça semble une évidence pour toi.
    Pour finir sur une touche d’humour, un extrait du péril jeune qui montre bien pourquoi parfois ça peut être utile pour les groupes opprimés de se retrouver entre soi:

    Aimé par 1 personne

    1. lilyrunning dit :

      Non, tu as raison, malheureusement tout n’est pas tout rose et j’ai peut être une conception trop Bisounours du rapport hommes/femmes dans la course à pied et dans la société en général, mais je trouve ça dommage que certaines filles n’arrivent pas à se sentir à l’aise dans un groupe mixte. À Marseille on organise des sorties mixtes et les niveaux sont différents, mais au final on s’attend tous, sans jugement, et les filles même « débutantes » ne m’ont pas donné l’impression d’être mises mal à l’aise par la présence de garçons. Après c’est peut être parce qu’on a un groupe de garçons super cools 🙈.

      J'aime

    2. Il y a une constante qui revient dans certaines réponses : « Se sentir plus à l’aise » dans des groupes de filles, mais là, ne parle-t-on pas d’estime de soi?
      Il y a, je pense deux niveaux de lectures différents. D’un coté l’aspect purement marketing que dénonce Lisa, à raison. Et de l’autre coté la difficulté à « cohabiter » avec une gent masculine qui est parfois lourdingue…Mais ce n’est pas le même sujet….

      Aimé par 1 personne

  8. Kristine dit :

    Merci pour ton article. Même si j’ai commencé par une course pour fille, je trouve qu’elles véhiculent une image réductrice de la sportive: petite distance, pas de chronométrage ou alors en supplément et pas de classement (car la femme n’est pas une compétitrice dans l’âme je suppose) et du rose partout et je crains que cela n’entretienne le clivage homme-femme. Je cours depuis 3 ans avec une association mixte, je trouve ça plutôt rassurant quand on court le soir, pas de problème avec des remarques déplacées de passants. Après est-ce que certains coureurs en profitent pour reluquer les courbes féminines, c’est fort probable mais les filles n’ont pas non plus des œillères ! Au passage la mixité a sans doute poussé pas mal de nous à aller plus loin. Il y a autant de garçons que de filles de l’asso à s’inscrire aux marathons, sur les trails. Il est surtout important que les femmes puissent faire du sport, prendre conscience de leur capacité …

    Aimé par 1 personne

  9. Delphine dit :

    Merci pour ce super article. Je suis tellement d’accord avec toi. Des femmes se sont battues bec et ongles pour avoir ne serait-ce que le droit de courir en compétition. La majorité des courses ne font maintenant plus « la différence » et c’est tant mieux. Je dois avouer que je suis également opposée aux « courses de filles » et pour les mêmes raisons que toi. Récemment, j’ai écrit à l’organisation (masculine) d’une course de ma région. Ces messieurs proposaient un parcours de 14km pour les hommes et 7km pour les femmes. Impossible de s’inscrire pour les 14km en étant une femme. En pleine préparation de semi, j’étais verte. Je leur ai écrit que c’était super d’avoir proposé 2 distances mais qu’elles devraient toutes les deux êtres ouvertes à toutes et tous! En effet, je pense qu’il doit aussi y avoir quelques mecs qui préféreraient courir 7km plutôt que 14, non? Ils m’ont répondu qu’ils avaient reçu beaucoup de courrier comme le mien et qu’ils feraient mieux l’an prochain…En attendant l’an prochain, j’ai boycotté!

    J'aime

    1. Marou dit :

      Incroyable l’info relayée par Delphine à propos d’une distance (plus courte) réservée aux filles ! Quels ringards ! J’ai 2 ados triathlètes et elles profitent pleinement de la liberté de courir, nager, faire du vélo avec leurs potes garçons, que ce soit en entraînement ou en compét. Il serait dommage qu’il en soit autrement. Elles regrettent amèrement que le Tour de France ne soit pas ouvert aux filles.

      Aimé par 1 personne

  10. camdewoods dit :

    Je suis totalement d’accord !! Je trouve qu’on s’épuise beaucoup et qu’on parle beaucoup de ces sujets alors qu’il y a bien mieux à faire… et au final malgré quelques petites remarques je ne ressens pas du tout l’univers du running comme particulièrement matcho. Je suis un peu étonnée de voir les girlspower qui le stigmatise énormément et créer conflits là où il y en a pas.

    Aimé par 1 personne

    1. lilyrunning dit :

      MERCI 🙌

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s