Run and Travel: Vacances au Monténégro

le

Je rentre de 10 jours passés au Montenegro. Dur dur de revenir à la réalité du quotidien, mais comme promis voilà quelques infos sur ce que j’ai pu faire et voir dans ce petit mais superbe pays!

Infos pratiques

img_8740.jpg

Avant de passer au récit condensé de notre voyage, voilà quelques infos pratiques:

Monnaie: Le Monténégro ne fait pas encore partie de l’Union Européenne… Mais utilise l’Euro comme monnaie, et c’est bien pratique (plus d’infos sur le pourquoi du comment par là, on est pas ici pour un cours d’économie ou de géopolitique. Encore que, je songe à ouvrir une rubrique spéciale. Ou pas.)

Langue: Les monténégrins parlent… le Monténégrin, une langue extrêmement proche du Croate, du Serbe, ou encore du Bosniaque. Si vous ne maîtrisez pas l’une de ces langues (shame on you!) pas de panique, dans la plupart des lieux un peu touristiques vous pourrez parler en anglais. Si comme nous il vous arrive de sortir un peu des sentiers battus, il se peut que vous rencontriez des Monténégrins qui ne parlent pas un mot d’anglais, mais ils sont en général (tout du moins c’est mon expérience) gentils et serviables, et le langage des signes et des sourires fonctionne toujours bien.

Frontière: Si vous arrivez par la route (depuis la Croatie et l’aéroport de Dubrobvnik qui est à seulement quelques kilomètres de la frontière), il vous faudra passer les frontières, et en période de vacances ça peut être long. Très long (Vous sentez l’amertume de la fille qui a fait 4km en 3 heures au trajet retour?). Une carte d’identité suffira, pas besoin de passeport.

Coût de la bière: 2€ la pinte de bière locale, la Nikšićko, une bière blonde qui passe très bien. Ben quoi, c’est un sujet qui mérite son paragraphe non? Plus sérieusement, le Monténégro est un pays vraiment pas cher, si vous évitez les pièges à touriste bien entendu. Pinte de Nikšićko à 2€, budget restau pour deux entre 12€ et 30€, à ce prix là j’avoue qu’on n’a pas hésité à manger presque uniquement au restaurant!

Logement: On avait prévu notre petit itinéraire et réservé des Airbnb en fonction, mais si vous partez en mode freestyle, vous trouverez à peu près partout des « Sobe » (= chambres chez l’habitant) ou des hôtels. On a beaucoup aimé nos logements, si vous voulez les adresses contactez moi en privé 🙂 .

Transport: Le Monténégro, c’est petit. Avec ses 13 000m2 et 660 000 habitants, le pays est moins peuplé que… Marseille! Mon conseil: louez une voiture, c’est vraiment la meilleure manière de découvrir le pays et ses petits trésors, sans être dépendant des bus qui rendront plus difficile de sortir des itinéraires les plus touristiques. Par contre attention, selon où vous allez les routes sont petites, et il faut être bon en manœuvres car souvent les petites routes secondaires ne permettent pas à deux voitures de se croiser… Mais la vue en vaut la peine!

LE VOYAGE

Voilà dans les grandes lignes notre itinéraire et ce que nous avons fait, histoire de vous donner une idée générale (mais non exhaustive) de toutes les jolies choses qu’il y a à faire au Monténégro et de la diversité des paysages! Je ne raconte pas tout, l’heure à laquelle on a mangé ou l’amende à 80€ parce qu’on s’était un peu trop cru sur une route française sont des détails pas forcément utiles…

Baie de Kotor

IMG_8788

Après une arrivée tardive le mercredi soir (merci la frontière Croate et le GPS qui ne connaît qu’une seule nationale, on l’a compris un peu tard), c’est dans la Baie de Kotor qu’on s’est installés pour les deux premières nuit.

On ne se refait pas, j’ai commencé la première journée par une petite sortie en endurance le long de la baie, très agréable! On a pris le petit dej’ quasi les pieds dans l’eau (vous trouverez de nombreux Airbnb et hôtels donnant directement sur la route qui longe la baie), avant de partir à la découverte de la vieille ville (Stari grad) de Kotor. Entourée de murailles, la vieille ville est très mignonne, mais un peu victime de son succès: en plein mois d’août, les touristes étaient nombreux, un peu trop à notre goût. Après avoir flâné dans les rues et croisé d’innombrables chats, vous pouvez affronter les 1426 marches de la citadelle, qui vous donneront une vue imprenable sur la petite ville, mais surtout sur la magnifique baie! Personnellement, j’ai préféré y retourner le second matin, pour une sortie façon trail (j’ai surtout marché, que le dieu du dénivelé me pardonne).

Ensuite, nous avons pris la voiture pour longer la baie. A quelques kilomètres de la se trouve Perast, un autre village très mignon dont l’unique rue tout en longueur renferme de nombreuses églises et monastères. De là, vous pouvez aussi faire une petite excursion en bateau pour aller voir deux petites îles juste en face qui abritent des monastères. De notre côté, on a préféré s’amuser à prendre une petite route de montagne « pour voir », et avoir un superbe panorama sur la baie.

Pour finir, direction l’autre côté de la baie, avec la petite péninsule de Lustica et ses routes escarpées, jusqu’au village de Rose, un coup de cœur : un minuscule port, quelques terrasses, et un apéro devant un superbe coucher de soleil. On y est d’ailleurs retourné le dernier soir pour un dîner très sympa.

La Serpentine et le Lovcen

En repartant de Kotor, vous pouvez emprunter une petite route appelée la Serpentine, qui comme son nom l’indique… serpente jusqu’à Njeguši, à l’entrée du Parc du Lovćen. Le panorama est superbe et la route agréable. Au passage, on s’est amusé à prendre d’autres petites routes, qui nous ont mené vers des hameaux perdus dans la colline, et un espèce d’ancien bâtiment militaire totalement en ruine.

Arrivé à Njeguši, deux options: une route rapide vers Cetinje qui vous permettra ensuite de rapidement gagner une autre destination, ou la petite route du Parc National du Lovćen. Bien sûr on a choisi la deuxième option, monsieur aimait bien faire joujou sur les routes de montagne avec la BMW qu’on avait loué (pour à peine plus cher qu’une berline classique), et on était en mode « pas pressé, c’est les vacances ». Sans regret: la petite route du Lovćen est superbe, et en quelques kilomètres on passe d’un paysage assez sec à des collines beaucoup plus luxuriantes, et une faune apparemment très riche en papillons et oiseaux. Sur la route, de nombreux locaux vendent du jambon (Pršut) et du fromage (sir)  de Njeguši , les meilleurs du pays paraît-il. Vous pouvez vous arrêter au Mausolée de Njegoš, ou encore dans le parc aventure vers la fin de la route, peu avant Cetinje.

Cetinje c’est l’ancienne capitale historique mais la ville est un peu triste et j’avoue qu’on ne s’y est même pas arrêté, les points d’interêts principaux étant un musée et quelques églises.

En route pour la vraie capitale, on a quand même pris le temps de faire un petit détour par Rijeka Crnojevića, un adorable petit village au bord de la rivière, et de déjeuner une assiette de charcuterie et fromages de Njeguši.

Podgorica

Podgorica est la capitale du Monténégro, mais pas vraiment son attrait touristique principal: c’est une assez grande ville avec quelques monuments à visiter, mais nous ne sommes sûrement pas restés assez longtemps pour apprécier ses charmes cachés. En revanche, on a bien apprécié sa vie nocturne en passant la soirée à boire des bières dans la toute petite zone de la ville où les bars sont concentrés 😀 .

Monastère d’Ostrog – Canyion de la Piva 

Au bout de 4 jours, direction la montagne! Après nous être arrêtés au Monastère d’Ostrog, un intriguant lieu de pélerinage orthodoxe encastré dans la roche à 900m d’altitude, nous avons pris la route panoramique du Canyon de la Piva. En arrivant, vous trouverez un impressionnant lac artificiel dû à un barrage hydraulique, dont les couleurs sont très belles. Mais le plus intéressant est à suivre, avec une petite route qui serpente dans la montagne et passe sous de nombreux tunnels creusés à même la montagne, le long du très joli Canyon. Arrivé pas loin de la frontière, vous pourrez faire du rafting et autres activités nautiques.

Žabljak et le Parc du Durmitor

En revenant un peu sur vos pas, une petite route bifurque vers la gauche, pour vous emmener vers le Parc National du Durmitor, notre coup de cœur du séjour. La route est un peu longue (il existe une route nationale bien plus rapide), mais VRAIMENT nous n’avons pas regretté de la prendre. Après avoir grimpé une petite route en épingle, on a traversé un espace très vert et mignon, jusqu’à arriver à un petit village qui indique la direction de Žabljak. Très vite, le paysage change totalement et c’est là qu’on en a pris plein les yeux, avec un paysage de montagne assez unique et très paisible: quelques maisons, des bergers, beaucoup de vaches et de moutons, et des campings sauvages par ci par là. On aurait bien planté la tente nous aussi, sauf qu’on n’en avait pas, et que notre appartement nous attendait à Žabljak, petite ville de montagne qui se transforme en station de ski l’hiver, et qui accueille aussi pas mal de touristes l’été, sans être oppressante pour autant.

Le lendemain, j’ai pu faire une sortie Trail dans le domaine officiel du Parc, autour du Crno Jezero (comprendre Lac Noir), qui doit son nom aux grands pins noirs qui se reflètent dans l’eau. L’accès au parc coûte 3€ pour la journée, et permet de nombreuses randonnées autour des lacs glaciaires du parc, ou en haut des montagnes pour les plus courageux. Les sentiers sont bien indiqués (même si j’ai réussi à un peu me perdre pendant ma sortie Trail :p).

Je m’arrête là pour le moment, la suite à venir dans un prochain article avant vendredi! Trop de suspens je sais, en attendant vous pouvez vous rabattre sur Netflix si l’attente est vraiment trop dure!

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s