Test: Les Nike Pegasus 34

Quand j’ai commencé à courir, je me suis très vite retrouvée avec une paire de Pegasus aux pieds. A l’époque c’était un peu un (heureux?) hasard, mais depuis cette paire de Pegasus 31, le modèle ne me quitte plus, et presque 3 ans et 5 paires plus tard, j’ai la 34ème édition aux pieds. Elles sortent aujourd’hui ( à retrouver ici ou ) mais j’ai la chance de pouvoir les tester depuis une dizaine de jours déjà, alors je fais ma blogueuse et je vous donne mon avis sur ce modèle.

La Saga Pegasus

Chez Nike, la Pegasus c’est un peu une institution. Lancée en 1983, depuis ses débuts la Pegasus se veut être la chaussure « pour tous les runners »: confortable, durable, et abordable en termes de prix. Mais si on regarde le modèle de l’époque et celui d’aujourd’hui, ils n’ont plus rien à voir! Chaque année, la marque relance une nouvelle édition du modèle, d’où le chiffre qui vient après le nom de la chaussure.

Je ne vais pas me faire passer pour une Sneaker addict qui connaît tout de la saga Pegasus, ces pompes sont plus vieilles que moi c’est vous dire, et avant d’en avoir une paire aux pieds pour moi Pegasus c’était juste un cheval ou un truc du genre de la mythologie, mais c’est quand même plutôt marrant de voir comment la paire a pu évoluer au fil des années, alors si ça vous intéresse vous pouvez voir ça ici .

Ma Love Story avec les Pegasus

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous le savez: Je suis une Pegasus addict. Ca a été ma première paire et depuis, mes pieds en ont vu défiler!

J’avoue qu’à la base c’était un peu un hasard: quand j’ai commencé à courir, j’ai vite compris que ma paire de Kalenji n’allait pas suffire, j’ai donc été en magasin, et la vendeuse m’a recommandé deux paires qui étaient en promo. Entre les Asics  un peu masculines et cette petite paire de Pegasus grises et roses qui me tendait les bras et me semblaient bien confortables, je n’ai pas hésité longtemps.

Sans regrets: les Pegasus 31 m’ont duré un moment, et pour moi qui court beaucoup sur route et enchaîne pas mal les kilomètres, c’était vraiment la bonne option. Elles sont très confortables, et offrent un super amorti, le bon allié pour courir tranquillement sans se blesser.

J’ai ensuite eu pas moins de 3 paires de Pegasus 32, qui m’ont accompagné sur mes deux premiers marathons à Marseille et Lyon. J’ai également eu une paire de Pegasus 33, et je passe maintenant aux 34.

Depuis, j’ai quand même un peu modéré ma passion pour ce modèle: je cours également sur chemin, et pour ce type de terrain je préfère utiliser des chaussures spécifiques de trail. Pour le travail de vitesse et les compétitions sur courte distance, je privilégie également un autre modèle (les Zoom Elite), et depuis peu, je suis adepte des Floatride de chez Reebok, un modèle qui a les même qualités que la Pegasus, mais que je trouve bien plus léger et dynamique (mon avis ici).

Bref, venons en au vrai sujet:

Les Pegasus 34

Comme je le disais plus haut, la Pegasus est un modèle confortable et avec un bon amorti, et cette nouvelle version ne déroge pas à la règle: l’amorti Zoom Air est présent à l’avant ET à l’arrière de la chaussurecomme sur la Pegasus 33, ce qui n’était pas le cas sur les modèles précédents avec l’amorti Zoom air à l’arrière seulement.

Question confort, il est toujours bien présent, grâce à tous les petits détails pensés par Nike: l’Empeigne Flymesh avec un tissage d’un seul tenant, les Câbles Flywire qui permettent un bon maintien une fois la chaussure lacée correctement, une languette en mesh rembourrée pour plus de confort (on dirait du blabla mais ça m’est déjà arrivée de saigner à cause de frottements sur des paires d’autres marques), et un talon renforcé pour bien assurer le maintien.

Le drop est toujours de 10mm, et elles pèsent 249g (en pointure 39 pour femme).

IMG_2859

Pegasus 34 versus anciens modèles

Vous allez donc me demander: qu’est ce qui change du modèle précédent? D’après Nike, c’est le dessus de la basket qui est conçu pour apporter  « une respirabilité optimale et un maintien durable ». C’est vrai que le dessus de la chaussure est plus souple et semble un peu plus aéré, à voir donc sur le long terme si cela apporte une réelle différence.

Esthétiquement, je trouve la Pegasus 34 plus jolie que la 33, avec les câbles Flywire qui sont maintenant cachés sous le tissu Flymesh, et des coloris plutôt canons sur les premiers modèles qui viennent de sortir (mais connaissant Nike, il y en aura encore plein d’autres). Mention spéciale pour le coloris gris et vert de l’édition Solstice dont je suis totalement fan (ici) !

Mais la vérité… la vérité c’est que mon modèle préféré reste la Pegasus 32, qui n’avait pas l’amorti supplémentaire à l’avant, et que je trouvais vraiment belle. C’est peut-être juste sentimental, parce que j’ai couru mes deux premiers marathons en Pegasus 32, mais je pense qu’elle restera dans ma petite mémoire un beau souvenir. En attendant il faut avancer, et pour moi les Pegasus 34 sont déjà adoptées!

 

En bref, si vous avez aimé les Pegasus 33 vous allez aimer ce modèle, et si vous ne connaissez pas encore les Pegasus mais que vous cherchez confort et amorti sans avoir deux enclumes aux pieds, vous risquez d’être rapidement convertis 🙂

Prix: 120€ . A retrouver sur le site officiel de Nike par ici , ou sur Irun par là .

IMG_2378

 

8 réflexions sur “Test: Les Nike Pegasus 34

  1. Elroy dit :

    Bonjour
    Très intéressant cet article qui aide à bien connaitre ces Nike. Je voudrais juste savoir si c’est un vrai article ou si c’est une « commande » de Nike? Merci et bravo pour votre travail.

    Aimé par 1 personne

    • lilyrunning dit :

      C’est un vrai article, Nike ne m’a pas demandé de le rédiger ni rémunéré! En revanche il est vrai que j’ai reçu ces chaussures gratuitement et je ne m’en cache pas, mais mon avis est bien réel 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s