Le Mud Day

Il y a quelques semaines, une bande de copains « de la vraie vie » (comprendre, pas des gens que je connais via la course à pied) à lancé l’idée de former une équipe pour participer au Mud Day du Pays d’Aix.

A la base, ce genre de course ne m’a jamais trop tenté, mais comment dire non à une aventure sportive, et entre potes? Je me suis donc laissé tenter, histoire de voir, et c’est sans regrets, car j’ai adoré!

Et comme j’ai récemment investi dans une Go Pro, je vous raconte ça… en vidéo! Avec en bonus quelques conseils pour un Mudday reussi selon moi.

LA VIDEO

J’ai décidé d’investir dans une Go Pro en promo il y a quelques jours, et quoi de mieux pour l’inaugurer que ce Mud Day?

C’est mon copain (oui oui, les Petites Pegasus bleues) qui a filmé l’aventure, et on a condensé ça dans cette vidéo de 7 minutes.

Pardon pour cette première vidéo dont le montage vaut celui d’un Youtuber des années 2000 et dont la musique semble inspirée de la playlist pour la dernière pyjama party de ma nièce. Je vais m’améliorer, promis.

 

QUELQUES CONSEILS POUR UN MUDDAY REUSSI

Choisir une bonne bande de copains

Un Mud Day réussi, je crois que c’est avant tout un Mud Day avec des amis qui savent s’amuser. Pas besoin d’une bande de super sportifs, juste des gens qui aiment rigoler, n’ont pas peur de se lancer, et ont envie de tout donner!

Dans ma « team » nous étions 6 : Maïté, P’ti Alex le trailer, Mon Alex (PPB), J-C le benjamin de la bande, Antho, et moi.

Certains très sportifs, d’autres un peu moins, mais tous les 6 au taquet, soudés, et motivés par la bière à l’arrivée!

Se lever tôt

Nous avons décidé de partir dans la première vague, juste après la vague élite (celle des jobards qui font ça en mode warrior, pour obtenir le meilleur chrono possible), à 9h20.

Je pense que c’était un bon choix: il y avait suffisament de monde pour mettre une super ambiance mais pas trop, aucune attente pour passer les obstacles, et on a pu se garer sans trop de difficultés.

Du coup, entre le trajet, le retrait des dossards, l’échauffement, etc. on a du se lever relativement tôt. Perso j’ai l’habitude, mais je crois que le réveil a piqué pour mes 5 coéquipiers: se lever avant 7h un samedi, quelle idée ?!?

Porter des vêtements longs

Même si je savais qu’il allait faire assez chaud pour porter le short et débardeur habituels, j’ai préféré choisir un legging long, pour me protéger un maximum: pour les épreuves il faut parfois ramper, se hisser, patauger dans la boue, et on risque beaucoup moins les égratignures avec du long. Je dis ça, mais j’ai quand même fini avec les mollets pleins de bleus …

Par contre niveau tshirt j’ai fait le mauvais choix: un tshirt de sport en synthétique, qui ne séchait pas du tout! du coup j’ai eu très froid, apparemment un tshirt en coton sèche plus vite, je le saurais pour la prochaine fois.

img_3520.jpg

Choisir des chaussures auxquelles on ne tient pas, mais qui accrochent bien

Si vous faîtes un Mud Day, vos chaussures vont prendre cher. On le sait tous, et du coup on choisit une vieille paire de baskets, ou des premier prix achetés spécialement pour l’occasion. Bonne idée, mais si possible choisissez-en des qui accrochent un minimum! Je ne vous en dit pas plus, mais vous comprendrez lors de l’épreuve des montagnes de boue…

Bâcher sa voiture

On nous avait prévenu: une voiture (surtout son intérieur) ne repart pas indemne du Mud Day. Du coup, tout le monde flippait de prendre sa caisse, alors on a pris ma bonne vieille poub.. euh pardon voiture, et on l’a bâchée façon Dexter.

Très efficace!!!

Ne pas avoir peur de la distance

Même si vous n’êtes pas un coureur aguerri, ou si vous voulez proposer de participer à un ami qui n’a pas l’habitude de courir, pas de panique! Dans l’équipe, certains n’avaient jamais couru plus de 5km, et les 13km n’ont vraiment pas été un problème: ils sont entrecoupés de 22 obstacles, donc on ne les voit pas passer! les sections de course à pied sont de 2km maximum, et en général de 500m environ, donc rien d’insurmontable même pour quelqu’un « qui ne court pas ».

Avec Pti’Alex qui fait du trail, on s’amusait parfois à accélerer et à partir devant, mais on attendait ensuite le reste de l’équipe pour l’obstacle suivant, et tout s’est bien passé pour tout le monde.

Bref… j’ai participé à mon premier Mud Day, c’était boueux, j’ai des bleus partout, mais on recommence quand vous voulez!

 

 

3 réflexions sur “Le Mud Day

  1. leorunforfun dit :

    Bon prochaine étape la SPARTAN RACE alors !!!??? et moi je reste de la team short quoi qu’il arrive, les bleus et griffures servent à illustrer mes récits de courses au parc de l’école le vendredi soir avec les maman runneuses du quartier !!

    J'aime

  2. Vanina dit :

    Coucou ! Super ta vidéo, je fais la mudday swiss en juin, me réjouis 😀 Petite question concernant la GoPro. Elle a combien d’autonomie ? Tu as pu tout filmer en une traite ou bien tu l’arrêtais régulièrement et la restartais pour les obstacles ? Car j’ai un sorte de go pro qui a 1h30 d’autonomie mais je n’arrive jamais à tout filmer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s