Compte Rendu : Les Collines du Berger 2017

Le weekend dernier, j’aurais normalement et logiquement dû faire ma dernière sortie longue de prépa pour le semi de Barcelone.

Mais les mots « normal » et « logique » ne me ressemblent pas vraiment. Du coup, au lieu d’enfiler mes baskets samedi matin, j’ai été sur KMS pour m’inscrire à une course nature, juste après avoir bien vu qu’il y avait environ 120% de chances qu’elle se déroule sous la pluie. « Les Collines du Berger », 12,2km à Coudoux, désolée mais je ne pouvais pas rater cet événement incontournable…

Le syndrome du dossard est de retour, et 2017 ne fait que commencer!

Comme d’habitude, chaque course mérite son petit CR 🙂 .

Le Parcours

le-profil-2017

La course fait 12,2km , avec un dénivelé de 220m. Rien de trop méchant à priori, mais le gros du dénivelé est concentré sur 2km, et ça pique bien !

On part du centre du village, en descente, avant de rejoindre une première montée sur un petit chemin dans les vignes, qui ramène vers le village. Ensuite c’est là que ça se corse: la Montée des 4 termes, soit 2km de bitume qui grimpe à n’en plus finir. Une fois arrivé en haut on attaque les sentiers dans la garrigue, avec encore une belle montée, suivie de faux plats et de côtes. Au km 9 on redescend enfin, non stop jusqu’à un mini faux plat juste avant l’arrivée!

Bref, au programme un parcours sympa, environ 7km de chemin et 5km de route, on ne peut pas parler d’un gros méchant Trail, mais c’est une jolie course nature!

le-parcours-2017

La Course

9h25, je m’approche de la ligne de départ, sous une pluie fine mais qui a l’air de dire « attends j’arrive ». Niveau tenue j’ai prévu le coup: j’ai un coupe vent à capuche très fin, un short et un tshirt car malgré le sale temps et le mois de février, il fait plus de 10 degrés. C’est seulement une fois trempée que je me souviendrai que mon coupe-vent n’est pas vraiment très imperméable …

J’essaie de m’approcher de la ligne de départ mais il y a du monde, pas grave, je ne suis pas (censée être) là pour le chrono aujourd’hui. 9h30, le départ est donné.


KM1 – 4’15 » : Ca démarre vite, mais pas autant que sur les courses sur route dont j’ai l’habitude. Je profite du départ sur bitume et en descente pour me faufiler, je prends un peu d’avance sans être au max non plus car j’ai plus ou moins une idée de ce qui m’attend.

KM2 – 4’33 » : On tourne sur un petit chemin dans les vignes, ça grimpe un tout petit peu avant de redescendre vers le centre du village, et les premières flaques de terre mouillée sont là. Ça glisse un peu mais c’est marrant.

KM3 – 5’07 » : On est de retour sur du bitume, et on commence à grimper. Pour l’instant je double encore, mais je sais que ça va bientôt devenir compliqué.

KM4 – 6’13 » : Ça y’est, elle est là, la Montée des 4 Termes. Et ça pique. Je commence à me faire doubler par quelques coureurs, je sais que la montée n’est pas mon point fort. Je me donne des petits objectifs: ne pas marcher, ne pas passer au dessus des 6’30″/km, et garder le sourire.

KM5 – 6’16 » : à 4,5km on termine enfin la Montée des 4 Termes pour s’engager dans la colline. Il y a un ravito, je m’arrête quelques secondes pour boire, je ne suis pas à ça près. Je me plante de gobelet, c’est du jus d’orange dilué, tant pis, j’en prends une gorgée et je repars. Ça continue de grimper, je continue de me faire doubler. Je vois un coureur se mettre à marcher devant moi, et mon cerveau vrille: je me mets à marcher aussi. Au bout de 10 secondes je me reprends, je repars.

Une femme plus âgée me double, et m’encourage en me disant de ne pas lâcher, le plus dur est presque fini. Elle finira deuxième, 40 secondes devant moi.

KM6 – 5’08 » : Enfin un peu de répit, un peu de descente puis du faux plat, c’est plein de boue et de cailloux, il faut faire attention, mais je commence à vraiment m’amuser! Les bonnes sensations arrivent et malgré la montée qui m’a fait mal aux mollets je sais que j’ai encore plein d’énergie.

KM7 – 4’38 » : Ça y’est, la moitié de la course est passée, il pleut bien et je suis trempée et boueuse, mais je me régale. Je double quelques coureurs, les bénévoles qui indiquent la route me disent que je suis 3e féminine et m’encouragent, certains coureurs aussi, ça booste!

KM8 et 9 – 5’11 » et 5’11 » : Le parcours grimpe encore un peu, j’arrive quand même à maintenir une allure correcte et régulière, je passe devant le second ravitaillement mais je n’éprouve pas le besoin de boire ou manger, je préfère tracer, c’est déjà bientôt fini! Un peu après le ravito on arrive sur du plat et j’ai un petit passage à vide, l’impression que mes mollets ne veulent plus porter le reste de mon corps! Mais ça passe rapidement.

KM10 et 11 – 4’25 » et 3’59 » : Ca y’est, on attaque le chemin des poissoniers, un sentier qui redescend vers le village, et pas qu’un peu ! C’est boueux et plein de cailloux, j’ai très peur de tomber mais j’adore la descente et je me laisse aller, en essayant de prendre les bons appuis. Je double, j’avoue que je me retourne pour voir si je vais garder ma 3e place, mais pas d’autre fille à l’horizon.

KM12 – 4’04 » : Le retour sur la route et le dernier effort avant l’arrivée, avec plein d’encouragements des spectateurs venus voir quelqu’un courir (pas moi haha, je suis seule, ma marmotte est restée au lit). On revient sur du plat et je donne tout puisque la course se termine. Je suis presque déçue que ce soit déjà fini! Je passe la ligne d’arrivée en 1″00’11 » à ma montre, le chrono officiel rajoutera 9 secondes.

Je termine donc 3eme féminine, 1ère Sénior Femme, et 90ème/ au scratch global.

Mon avis sur la course

Au delà du parcours que j’ai vraiment bien aimé malgré le mauvais temps, je tiens à dire que j’ai vraiment trouvé la course très bien organisée et très conviviale!

Pour 7,99€ de frais d’inscription, tous les coureurs repartent avec un tshirt en tissu technique et bien taillé, et le ravitaillement d’arrivée est digne d’un buffet : soupe bien chaude pour se réchauffer, bière, boissons fraiches, quiches, cakes, sandwichs, fruits secs et gâteaux à profusion, le tout distribué avec le sourire.

J’ai trouvé tous les bénévoles vraiment très sympa, aussi bien sur le parcours à encourager tout le monde qu’à l’arrivée, et l’ambiance générale était très bonne, comme toujours sur ce genre de course en fait.

Il y avait aussi de jolis lots pour les podiums, et une tombola à la fin mais je n’en sais pas plus car je ne suis pas restée jusqu’au bout.

Conclusion je reviendrai (histoire de passer sous les 1 heure!), et si vous habitez dans le coin je vous encourage à être au rendez-vous en 2018!

Bref, à une semaine du semi de Barcelone, je me suis fait plaisir en remplaçant ma dernière sortie longue par 12km de dénivelé et de boue… sans regrets!

Maintenant place à la récup, en espérant être en forme dimanche prochain :).

Ps: j’éditerai sûrement l’article avec les photos officielles… si elles sont publiées un jour!

Une réflexion sur “Compte Rendu : Les Collines du Berger 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s