Compte Rendu: La Prom’ Classic « Express » 2017

Hier avait lieu la 18ème Edition de la Prom’ Classic, une édition pas tout à fait comme les autres… Bon, après tout ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de courir sur une voie rapide, alors je vous raconte!

Le Parcours

Petit recap pour ceux qui ne connaissent pas cette course: La Prom’ Classic c’est un peu LA course de début d’année pour les gens du sud, et pas que. Un 10km ultra roulant en bord de mer le premier weekend de janvier, ça attire du monde, et d’habitude cette jolie course réunit environ 10 000 participants pour bien démarrer la saison, avec souvent des RP car elle est très plate.

Oui mais voilà, on sait tous ce qui s’est passé le 14 Juillet 2016 sur la Prom’, et du coup aucun événement n’aura lieu là bas jusqu’au 14 Juillet 2017.

La course était suspendue pendant un moment, et puis finalement les organisateurs ont eu l’idée de la déplacer … sur la voie Mathis. La voie Mathis c’est quoi? Une voie rapide. Oui oui. Un magnifique trois voies avec vue sur « les toits de Nice » d’après les organisateurs. Une Prom Classic « Express », pourquoi pas, il fallait oser.

Résultat: un parcours beaucoup moins sexy, beaucoup moins roulant, et du coup moitié moins d’inscrits pour cette édition 2017.

Je pensais ne pas y aller non plus, car elle tombe très mal dans mon plan d’entraînement pour le semi de Barcelone, mais ma copine Fanny m’a pris par les sentiments, j’ai gagné un dossard via Bio C Bon, bref … Dimanche 8 Janvier, 8h, me voilà sur l’esplanade Kennedy.

prom

 

L’Avant Course

Je vous passe les détails de la veille, mais comme d’habitude il y a eu le retrait des dossards, la traditionnelle portion de pâtes avec un œuf et une salade à l’avocat, la traditionnelle bière d’hydratation. Et les Ferrero Rocher. Bref, à mi chemin entre la veille de course sage et le grand n’importe quoi. Comme d’habitude, je vous disais.


Le matin réveil à 6h30, petit dej’, tram, arrivée sur la voie Mathis. FROID. FROID. FROID. Je fais toujours mes courses officielles en short. mais à 8h du mat’ un 8 Janvier, même à Nice, ça piquait un peu. On fait une photo avec la Team Bio’C’Bon, Fanny est ambassadrice et moi j’ai gagné un dossard. Jusqu’au dernier moment on garde nos pulls, avant de les laisser à la consigne et de se glisser dans notre SAS.


Fanny n’a pas d’objectif car elle se remet doucement de sa blessure au genou, mais elle accepte de se mettre avec moi dans le SAS moins de 45 minutes. Enfin, c’est ce qu’on croit, en fait on est dans le SAS 45-50minutes.

8h55, le « pré départ » de notre SAS est donné, on marche/trotte un peu moins d’un km jusqu’à la vraie ligne de départ, et on en profite pour se glisser à l’avant du sas, derrière le meneur 45 minutes.

Vers 09h05 le départ est donné, on passe la ligne, on se dit  » à tout à l’heure  » avec Fanny et c’est parti.

La course

KM1 : Dès le départ je me faufile devant, avec un petit groupe d’une dizaine de personnes qui elles aussi étaient visiblement dans le mauvais SAS, ou alors qui partent trop vite. Ca descend légèrement, je me laisse porter. Je ne connais pas du tout le dénivelé de la course, et j’ai zéro stratégie, je sais juste que j’aimerais bien faire un RP, le précédent étant à 44’12 ». Moi qui avais peur de ne pas être très en forme et de subir dès le début, je suis bien. Km bouclé en 4’11 ».

KM2 : Je sais très bien que je ne vais pas tenir les 10km à ce rythme, mais en regardant en face j’ai l’impression qu’on va bien subir les faux plats au retour alors je continue sur ma lancée. Le parcours n’est pas très plat, on grimpe un peu, on redescend, mais rien de méchant non plus. Je boucle le km en 4’06 »  et ça va toujours très bien.

KM3 : je croise un radar. Je ne vous commente pas le décor depuis le début, parce que voilà, on est sur un trois voies, et effectivement on voit les toits de Nice et vaguement la mer au loin par ci par là mais bon… Bref, pas de risque de me faire flasher, je passe le km en 4’11 ».

KM4 : Je commence à rattraper pas mal de monde de la vague précédente, comme d’habitude les gens se mettent souvent dans le mauvais SAS, mais c’est encourageant, ça fait du bien de passer une course à doubler plutôt qu’à se faire doubler. J’ai mon beau tshirt vert fluo « Vous voulez me rattraper? carburez au Bio ». Je suis moins sereine qu’au début mais je passe le km en 4’14 », pour l’instant je suis au dessus du rythme que j’espérais.


KM5 : On arrive au demi tour, une belle épingle suivie d’une mini côte. Je passe le km en 4’24 », et j’établis au passage un mini RP de quelques secondes sur 5km, en 21’12 ». Je commence à fatiguer et je fais la bêtise de me dire « Bon, c’est déjà ça, tu as un RP sur 5km au pire »

KM6 : On passe le ravitaillement, je bois trois gouttes car je ne sais pas boire au gobelet en courant, je ne mange rien car je n’ai pas l’habitude sur un 10km, mais j’aurais peut-être dû. Ca grimpe et je fatigue. Km bouclé en 4’31 ».

KM7 et 8 : Je met le cerveau en mode OFF mais dans le mauvais sens du terme. Je n’ai plus de jus, tout le km7 est en faux plat montant, je ralentis, vraiment beaucoup. Un membre de la team Bio’C’Bon me double et m’encourage, j’essaie de m’accrocher, ça me rebooste un peu. Je passe les km en 4’42 » et 4’50 ». Et puis là je me dis « c’est plus lent que ton rythme semi, c’est pas possible. » 

KM9 : Le RP est encore jouable. Se bouger est encore envisageable. Plus que 2km, je décide de donner tout ce que je peux. Je ré accélère. Les 2km précédents m’ont quand même permis de récupérer un peu, et même s’il y a encore un faux plat, je passe le km9 en 4’18 ».

KM10 : on arrive sous le tunnel. Plus de signal GPS, ma montre dit n’importe quoi mais j’envoie, il y a de la musique et je suis remontée à bloc, toute la fin du parcours est en descente. Je double, je ne suis pas très bien mais il reste moins d’un km, plus le moment de lâcher. Après le tunnel tous les spectateurs sont là, je vois l’arrivée au loin, un dernier virage en épingle, et c’est fini. Dernier km bouclé en 4’03 », le plus rapide de la course au final!



Je regarde ma montre: 43’49 ». Le RP est là. De pas grand chose, mais il est là, et j’ai officiellement mon SUB 44′.

Comme d’habitude, malgré le petit record perso, le bilan de cette course reste mitigé: OK je partais sans préparation spécifique pour ce 10km, je suis en début de prépa semi, il y avait du dénivelé et je m’attendais à ne pas être en forme du tout. Si on ne retient que ces points, je peux être très contente de ma course.

Mais la vérité c’est qu’en fin de compte j’étais en forme, et que j’ai tout simplement très mal géré le petit mur rencontré au 6eme. Mes variations d’allures sont énormes, je crois que j’aurais préféré le même chrono avec plus de régularité.

Comme d’habitude aussi, je repars enthousiaste et ultra motivée: je pense pouvoir faire mon prochain 5km sous les 21’00 » , et mon prochain 10km sous les 43′.

Et puis je crois que j’ai choisi mon prochain marathon… affaire à suivre ;).

 

2 réflexions sur “Compte Rendu: La Prom’ Classic « Express » 2017

  1. Gabriel dit :

    Salut, je te suis sur insta, et j’ai bien aimé lire ton post sur la promclassic. J’ai 40 ans et je cours depuis 10 ans seulement.
    Nous avons fait les mêmes erreurs. Bien au début et 6 ,7 et 8èmes kms 1 minutes de perdu. J’ai fait 740 …. 44,15 . Mais je m’entraîne seul , il me faudrait un club….
    Bravo à toi ✌👏👏👏👏

    Aimé par 2 personnes

  2. barussaud dit :

    Salut Lily, bravo pour ta perf, effectivement, la seconde portion est plus physique, mais tu peux te dire que ton niveau est impréssionant chez les femmes, au plaisir de te lire, sportivement, Antoine

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s