J’ai testé pour vous: Valébio

La semaine dernière, j’étais invitée à un « Glory Morning » organisé par la marque Valebio.

Traduction: un petit dej’ beaucoup plus cool qu’un bol de Frosties seul dans sa cuisine, en compagnie d’ « influenceuses » et de journalistes du coin. Le genre de truc avec lesquels je ne suis pas forcément hyper à l’aise.

Oui mais là on parle de fruits secs, graines, et autres aliments pour oiseaux que j’affectionne particulièrement, et surtout, on parle d’une start-up marseillaise, alors forcément j’ai eu envie de dire oui.

Et sans regrets!

Du coup je vous parle un peu de la marque, parce que c’est marseillais et que si c’est Marseille c’est forcément tarpin bien. ET puis parce que c’est bon. Et puis parce que c’est bio et que j’aime bien faire ma meuf hype-bobo-bio de temps en temps, ça crédibilise mon statut de pseudo blogueuse à temps plus que partiel.

Le concept Valebio

valebio1

Valebio c’est une entreprise créée par 3 entrepreneurs venus du Sud, jeunes et plutôt très sympas: Thibaud, Alexandre et Louis-Benoit. Pour la petite histoire, deux d’entre eux ont fait des études d’expertise comptable, mais c’était tellement ch*ant qu’ils ont vite trouvé un moyen de faire autre chose à la sortie, quelque chose qui puisse les passionner et leur donner envie de se lever tous les matins pour aller bosser: BIM, Valebio était né.

Le nom de la marque? « Ca sonnait bien ». Pas besoin d’aller chercher loin des fois!

Le concept:  » Démocratiser l’alimentation Bio et permettre à tous de manger sain et gourmand pour cultiver forme et bien-être « , avec des encas type fruits secs, des thés, et des super-aliments. C’est simple, mais efficace.

Les fondateurs de Valébio. Ne me demandez pas qui est qui, je ne sais plus.


Les gammes de produits

Les fruits secs

La marque propose toute une série de fruits secs, des plus classiques comme les abricots et amandes bio, aux « superfruits » comme la baie de Goji et le Physalis, en passant par les plus gourmands comme le gingembre confit et les chips de banane.

J’ai toujours adoré les fruits secs, ils ont tous des propriétés différentes mais de manière générale pour les sportifs c’est l’encas / dessert parfait, à la fois sain et énergétique.

Le +: chaque produit a une description détaillée, et on retrouve facilement l’origine du produit, ses propriétés nutritives, et des suggestions d’utilisation.

Perso je suggère: à consommer tel quel! Mais ils peuvent s’intégrer à plein de recettes, vous pouvez les ajouter à vos mueslis maison, à vos gâteaux, ou même en faire des energy balls.


Les « superfoods »

Il y a aussi toute une série de superfoods: graines de chia, spiruline, klamath, maca, acerola, …

Après avoir discuté de ses vertus je me suis laissée tenter par une petite cure de spiruline, riche en protéines et à priori très bonne pour la récupération. On ne va pas se mentir, la spiruline est une algue, et son goût de base n’est pas foufou, mais sous forme de comprimés ça passe très bien, tout en restant 100% naturel (de la spiruline et rien d’autre). Je me suis même surprise à apprécier les energy balls à la spiruline que Elina avait préparé avec amour pour ce petit déjeuner :).

Le + de la spiruline Valebio: son taux de phycocyanine élevé (16%) grâce à un séchage à froid (vous ne savez pas ce que c’est la phycotruc? moi non plus mais je me suis renseignée, et c’est ce qui donne sa couleur à la spiruline mais aussi la plupart de ses vertus) .


Les thés

Valebio propose aussi toute une gamme de thés, avec des vertus détox ou energisantes. Je n’en ai pas ramené à la maison mais je les ai goûtés sur place et c’était très bon!

Et ça a quoi de plus que les autres ?

Alors vous allez me dire qu’aujourd’hui, les superfoods et la bouffe pour oiseaux c’est super à la mode et qu’on en trouve partout. Vous avez raison.

Mais le plus de Valebio (selon ses fondateurs, je ne suis pas partie mener l’enquête en caméra cachée pour vérifier, mais voilà quoi), c’est le sourcing et la qualité des produits: toutes les spirulines ne se valent pas, toutes les graines de chia ne se valent pas. Au delà de la qualité du produit brut, il y a la façon dont il est transformé, conservé, transporté.

Par exemple, leur spiruline est séchée à froid, ce qui permet de garder toutes ses valeurs nutritives, et ce n’est pas le cas de toutes les spirulines du marché.

On n’est pas forcément sur du Made in France, mais à quoi bon? Qu’on consomme de la mirabelle de Lorraine, ok, mais la graine de chia est originaire d’Amérique du Sud, elle n’est pas faite pour être cultivée avec notre climat, alors tant qu’on est sur du sourcing responsable, moi je dis oui.

Pour finir, tous les produits sont Bio, ben oui, ça s’appelle pas Valebio pour rien.

Bref, aujourd’hui j’ai fait ma blogueuse food, mais promis pour le bien de l’humanité dès demain j’arrête. En attendant, je valide quand même ce qu’ils font , et ceci est un vrai avis 🙂 .

Vous pouvez retrouver leurs produits directement sur leur site www.valebio.com

ou dans certains points de vente bio.

 

 

 

 

Une réflexion sur “J’ai testé pour vous: Valébio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s