J’ai testé pour vous: jouer à la coach (en carton)

J’aime courir seule, avoir un moment avec moi même, et juste profiter de ce qui m’entoure. Mais j’aime aussi courir en groupe, ou même à deux, peu importe le niveau des gens avec qui je suis, et surtout j’aime partager ma passion! C’est comme ça qu’un peu par hasard, en octobre je me suis retrouvée à aller courir avec Floriane, et à la « coacher ».

Je pourrais résumer tout ça à vous dire que c’était une belle rencontre, qu’elle a progressé et qu’on a passé de bons moments, mais ça fait un peu court pour un article de blog, alors voilà, aujourd’hui je vous dit tout sur mon coaching en carton (parce que non, je n’ai pas grand chose d’une coach).

Mais pourquoi?

Un jour, au hasard d’une discussion, Floriane que je connaissais à peine me dit « Faudrait vraiment que je me remotive pour la course à pied… ». Je lui propose qu’on aille courir ensemble, elle accepte. Cette histoire part de là …

Dès la première sortie elle m’appelle Coach, on rigole, on découvre qu’on a le même humour en bois et qu’on est complètement décalées par rapport au reste des filles / blogueuses / marseillaises (choisissez la ou les mentions que vous voulez).

On décide donc de continuer. Le deal: on fait une sortie par semaine ensemble, et elle doit faire une autre petite sortie seule.

runn-2

Non, je ne me suis pas VRAIMENT prise pour une coach

Les coach, c’est à la mode, surtout dans la sphère 2.0 : entre les programmes fitness, les e-book pour changer de vie en trois leçons, le coaching à distance, les livres super girly pour découvrir à quel point courir est fantastique, les coach de vie et autres Gourous, ça donnerait presque l’impression que c’est facile et que tout le monde peut le faire.

Mais non, un vrai coach ça passe un diplôme, ça a des connaissances spécifiques et de l’expérience.

La course à pied me passionne et j’aime beaucoup partager, c’est d’ailleurs pour ça que ce blog existe et que je prends le temps chaque jour de répondre à vos demandes de conseil (je dis ça comme si j’en recevais par centaines, attendez je vais retirer mes baskets j’ai les chevilles qui enflent je comprends pas pourquoi), mais j’ai encore beaucoup à apprendre et je ne prétends pas pouvoir réellement coacher des gens!

Bref, je préférais que ce soit clair avant d’aller plus loin: j’ai « coaché » Floriane, mais c’était gratuit et pour de rire, je ne prétend rien concernant mes compétences.

15280921_10211222439777087_396069017_n

Nos séances

La première semaine, il n’y avait pas d’objectif de temps ou de kilomètres, le seul but était de voir ou Floriane en était, sachant qu’elle avait déjà un peu pratiqué la course à pied mais avait arrêté depuis un an à cause de douleurs aux genoux.

Ce jour là on a fait 4,5km à un peu plus de 10km/h, elle a trouvé ça nul, de mon côté j’ai trouvé ça vraiment pas mal pour quelqu’un qui reprenait! Ça s’est terminé par un mythique vomi (oui c’est glamour) parce qu’elle a accéléré comme une folle sur les 200 derniers mètres, et des clefs perdues on ne saura jamais où. Une séance dont on se souviendra, et qui a marqué le début de quelque chose: elle a terminé KO mais déterminée à recommencer la semaine suivante, et à vraiment se booster pour s’y mettre!

Dès le début on savait qu’elle allait sûrement déménager sur Lyon fin Novembre, mais on a décidé de quand même continuer, le but était de lui remettre le pied à l’étrier pour qu’elle puisse continuer seule ensuite.

Les semaines qui ont suivi elle a fait un peu mieux à chaque fois, soit sur la distance, soit sur le rythme, pour arriver à 7km au bout de la sixième séance.

La septième et dernière séance avait un petit goût amer. Pas assez de temps pour en profiter, toutes les deux dégoûtées qu’elle parte, mais du coup elle a tout donné et m’a vraiment surprise: on a démarré plutôt vite comparé à d’habitude, autour de 10,5km/h, mais elle n’a rien lâché et a même accéléré, pour terminer ses 7km à 5’35″/km, un super record pour elle! Et quand elle m’a dit « je l’ai fait pour te rendre fière », mon petit cœur a fondu.

Le détail des séances

Semaine 1 -> 4,5 km 5’54″/km
Semaine 2 -> 5 km 6’06″ /km
Semaine 3 -> 5 km 5’54″/km
Semaine 4 -> 6 km 6’06″/km
Semaine 5 -> 6 km 5’53″/km
Semaine 6 -> 7 km 5’53″/km
Semaine 7 -> 7km 5’35″/km

15056616_1179060538847759_5826648965575081984_n

La motivation

Pour être honnête, en fin de compte je n’ai pas fait grand chose de plus que simplement être là pour la motiver et l’accompagner: je lui parlais beaucoup, elle me répondait un peu si son souffle lui permettait, je lui donnais quelques conseils pour gérer sa respiration et les occasionnels points de côté, et je lui expliquais quelques trucs de course à pied (le principe de l’EF, …) pas forcément passionnants mais qui l’occupaient et lui faisaient oublier qu’on était en train d’avaler les kilomètres. Et puis en fin de séance je faisais ce qu’elle déteste: le décompte « plus que 800m / 500m / 300m  » … pardon Floriane 😀 .

En fin de compte, je crois que tout ce qui lui manquait pour s’y remettre c’est une motivation, quelqu’un qui la pousse à y aller et qui la félicite de ses résultats.

Alors je n’ai peut-être pas fait grand chose, mais aujourd’hui je suis heureuse de voir qu’elle s’est vraiment remotivée, et qu’elle continue ses séances seule (en me demandant quelle séance elle doit faire à chaque fois haha), avec de vrais progrès!

Elle a couru 10km en moins d’une heure cette semaine, et c’est bête à dire mais j’étais fière.

Prochaine étape: une course officielle ensemble d’ici au printemps, à Marseille ou Lyon ou ailleurs. Je garde l’objectif secret, je pense qu’elle va me détester pendant environ 10km mais je suis sûre qu’elle va y arriver!

Pour sa version de l’histoire, c’est par ici, sur son blog Talons Aiguilles et Running Shoes, parce que ouais, Floriane c’est une blogueuse influente les gars.

Bref, j’ai coaché Floriane. Et surtout, j’ai découvert une fille en or, avec un humour aussi étrange que le mien et un sens de l’autodérision qui manque à beaucoup trop de personnes !

Cœur avé les doigts ma Floriane ❤ , vivement qu’on retourne transpirer ensemble.

 

Une réflexion sur “J’ai testé pour vous: jouer à la coach (en carton)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s