Bien choisir son premier Marathon

Un jour on court son premier kilomètre, innocemment, sans se douter que des mois ou des années plus tard, on va vouloir sauter le cap. Sans penser une seule seconde qu’on en est capable. Sans savoir qu’un jour, on voudra devenir MARATHONIEN.

Et puis un matin on a le déclic: je peux le faire, et je n’ai plus envie d’attendre. C’est bien, mais quel marathon choisir? Quand? Avec quel objectif?

C’est un choix très personnel, mais certains éléments clé peuvent vous aider à prendre votre décision.

Bien sûr ce n’est pas une envie qui prend tout le monde, et ça n’a rien à voir avec le niveau ou la motivation: certains coureurs très rapides sur 10km ne franchiront jamais ce cap, alors que d’autres qui se considèrent comme des « coureurs du dimanche » vont vouloir relever le défi.

 

Marathon de printemps ou d’automne ?

Si on élargit son champ de recherche au monde entier, on peut trouver des marathons chaque dimanche de l’année je pense. Mais en gros, en France il y a deux périodes principales durant lesquelles la plupart des marathons sont organisés: au printemps (mars-mai) ou à l’automne (septembre-novembre).

Les deux présentent leurs avantages et leurs inconvénients, mais plus que la date du marathon en lui même, c’est à la période de préparation que vous devez penser: pendant une dizaine de semaines avant le marathon vous allez vous préparer, avec ou sans plan. Si vous habitez dans un endroit froid et que vous avez du mal à vous motiver à courir l’hiver, la prépa d’un marathon de printemps risque d’être compliquée. A l’inverse, un marathon au début de l’automne implique une prépa pendant l’été, et avec la chaleur les sorties longues et fractionnés peuvent vite devenir difficiles à gérer.

Personnellement j’ai testé les deux: Pour Marseille ma prépa est tombée en plein hiver, mais vu les températures douces du sud de la France ça ne m’a pas posé problème, et même si certaines sorties longues ont été un peu compliquées avec le mistral, ça forge le mental! Pour Lyon ma prépa est tombée en plein été, il faisait vraiment très chaud donc j’ai fait la plupart de mes séances très tôt le matin, je partais avant 6h en semaine et 7h le weekend. Il faut être motivé ou un peu fou, perso je suis les deux :).

A vous de voir quelle période vous semble la plus propice, et de vous assurer que vos obligations professionnelles ou familiales ne vont pas poser problème.

Dans combien de temps ?

Tout dépend où vous en êtes: si vous avez pris cette décision à la suite de votre premier semi marathon, allez y tranquillement, et laissez vous le temps de réfléchir et de courir quelques autres semis avant de vous inscrire à un marathon!

(dixit la fille qui a couru son premier marathon 6 mois après son premier semi …)

Si vous avez déjà fait plusieurs sorties de plus de 20km et que vous vous sentez vraiment d’attaque, prévoyez au moins une dizaine de semaines, pour avoir le temps de bien vous préparer.

Si comme moi vous n’êtes pas très patient, évitez de choisir un marathon dans 6 mois, vous risquez de trop vous impatienter, où alors trouvez-vous des objectifs intermédiaires pour éviter la frustration!

Où ?

Paris, New-York, Boston, Berlin… le monde a plein de jolis marathons à offrir, et certains sont réputés pour être très roulants (parcours sans difficultés), ce qui les rend tentants.

Mais pour un premier marathon, j’aurais envie de dire: on est bien à la maison! Courir votre premier marathon dans votre ville ou à proximité vous enlèvera une partie des contraintes: le stress (et le coût!) du voyage, vous pourrez dormir dans votre lit la veille et garder vos repères, et avec un peu de chance votre famille et vos amis seront là nombreux pour vous soutenir!

A vous de voir également si vous voulez courir un « gros » marathon populaire avec plein de monde, ou un « petit » marathon avec peu de coureurs au départ. Chacun a ses avantages et ses inconvénients: beaucoup d’attente au départ d’un gros marathon, beaucoup de monde aux ravitos, mais plein d’animations et de public pour vous encourager. Peu d’attente au départ d’un petit marathon, pas de bousculade au ravito, souvent une bonne ambiance très conviviale à l’arrivée, mais parfois de grands moments de solitude sur le parcours.

Dans tous les cas, avant de faire votre choix, je vous conseille de regarder le parcours et de lire quelques avis de personnes ayant déjà couru le marathon en question, pour éviter les mauvaises surprise type dénivelé de malade, mauvais ravitaillements, etc.

Le choix de mon premier marathon : Pour ma part pour le premier j’ai choisi Marseille, sur un coup de tête, mais sans regrets: c’est ma ville et je l’aime plus que tout, j’ai pu repérer tout le parcours, et même si ce n’est pas un marathon très facile question dénivelé, la vue en valait la peine!

12832471_10208621927326793_3385150432145267292_n

Quel objectif de chrono?

On a tous tendance à vouloir se fixer un objectif qui correspond à notre niveau théorique, mais la vérité, c’est que sur un premier marathon, il vaut mieux juste viser la ligne d’arrivée. C’est une distance inconnue, et sans vouloir vous faire peur, après le 30ème c’est un peu la troisième dimension, tout peut arriver.

Fixez-vous quand même une allure théorique pour savoir à quelle allure partir et quelle allure travailler pendant votre préparation, mais ne vous focalisez pas sur l’idée du chrono final.

En THEORIE donc, on court un marathon à environ 1km/h de moins qu’un semi-marathon: 1h55 sur semi = 4h15 sur marathon , 1h45 sur semi = 3h50 sur marathon, etc…

Je dis bien en théorie, car par exemple dans mon cas personnel j’ai pour l’instant seulement 0,5km/h d’écart entre mon meilleur semi et mon meilleur marathon! D’habitude c’est plutôt la tendance inverse, plus la distance est grande plus l’écart se creuse, mais je ne suis pas normale, ça on le savait déjà. 

Quel plan de préparation?

Suivre un plan de préparation n’a rien d’obligatoire, mais c’est quand même un peu beaucoup recommandé. Ce plan vous permettra de vous donner une certaine rigueur, et de vous faire travailler toutes les séances importantes pour préparer un marathon: beaucoup d’endurance, des sorties longues, mais aussi un peu de fractionné.

Pour choisir votre plan, posez-vous d’abord les questions suivantes:

Combien de semaines j’ai devant moi ? En général les plans durent de 8 à 14 semaines. Pour moi la durée idéale c’est 8 ou 10 semaines, pour avoir assez de temps sans pour autant se lasser de la rigueur d’un plan ou trop s’impatienter de l’attente avant le jour J.

Combien de fois par semaine je peux aller courir? On peut courir un marathon avec 3 séances par semaine, mais l’idéal c’est plutôt 4 ou 5, à condition de déjà être habitué à faire autant de sorties. On a tous des obligations au quotidien, alors assurez-vous de choisir un plan que vous pourrez réussir à suivre dans la durée, et qui n’augmente pas trop d’un coup votre volume d’entraînement, au risque de vous blesser.

Quel est mon objectif? Il y a de bons plans sur internet pour tous les objectifs de chrono, ne partez donc pas sur un plan 3h parce que votre copain Jean-Jacques l’a trouvé très bien, alors que vous visez 3h50.

Je ne peux pas vous dire que tel ou tel plan est bien ou pas, ça dépend vraiment des personnes. Personnellement j’ai beaucoup aimé le plan 3h30 d’Olivier Gaillard, et je pense continuer à suivre des plans similaires pour mes prochaines prépas.

Le plan, c’est obligatoire?

Non. Rien n’est obligatoire. Certaines personnes ne se retrouveront pas dans la rigueur d’un plan, et atteindront leur objectif simplement en s’entraînant au feeling.

Si vous ne voulez pas suivre de plan, alors ne vous forcez pas, mais essayez de garder une certaine rigueur dans votre entraînement: au moins 3 sorties par semaine, beaucoup de travail d’endurance, et des sorties longues avec un peu de travail de l’allure visée.

Voilà, vous êtes parés pour choisir, maintenant « y a plus qu’à » !

runinlyon2

 

7 réflexions sur “Bien choisir son premier Marathon

  1. celine bauzil dit :

    le 1er marathon que de souvenir.
    Pour moi c’était celui de Nice cannes en 2015.En avril je courrai mon 1er semi à Nice,l’idee d’un marathon se profiler mais plus pour 2016 et puis une rupture amicale pas super sympa a fait que j’avais besoin d’un defi.
    tant pis NIce Cannes sera pour 2015.J’ai suivi une préparation « maison » j’ai pioché adroite à gauche pour faire mon programme avec comme objectif 1/ le finir 2/entre 4h-4h30 si possible.Au final que de souvenirs.
    Bref un 1er marathon ça change pas mal de choses et c’est juste ENORME.
    J’espère faire celui de Marseille en mars, ca sera mon 3 et il me tarde de commencer ma prepa

    Aimé par 2 personnes

  2. Fanny dit :

    Pour moi ça sera Barcelone ! Je voulais d’abord celui de Paris, « à la maison » comme tu dis. Et puis finalement on sera toute une équipe sur Barcelone, alors avoir du soutien et des proches pour se booster c’est tout aussi bien. En plus j’ai vraiment de concilier marathon avec tourisme.

    J'aime

  3. FAYNEL dit :

    Bonsoir Lisa, je te suis sur insta’ et en lisant ton compte rendu du marathon de Paris je me suis perdue dans ton blog 😅 J’ai pour objectif le semi de Lyon et si ça me plaît (ce qui est fort possible ) j’envisage un marathon. J’ai vu que tu avais fait celui de Lyon et j’aurais aimé avoir ton avis dessus. Merci de l’aide que tu pourras m’apporter.

    Une coureuse du dimanche qui a eu le declic 🤗

    Aimé par 1 personne

    • lilyrunning dit :

      J’ai beaucoup aimé le marathon de Lyon! Le parcours est agréable , il est plat, et la course est bien organisée ! Le seul « piège » c’est le tunnel de Fourviere, où le GPS ne capte pas et où on a tendance à trop accélérer pour vite en sortir!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s