Tenue de course et autres petits rituels

La veille d’une course, on a tous nos petites habitudes et rituels, que ce soit un événement qu’on prépare depuis plusieurs semaines, ou une course qu’on a découvert la semaine dernière et à laquelle on s’est inscrit « juste comme ça ».

Enfin, quand je dit ON, ça veut dire MOI, mais je crois que certain(e)s se reconnaîtront sur plusieurs points!

 

RÉCUPÉRER SON DOSSARD

Sur la plupart des courses il y a ce qu’on appelle un « village », sur lequel on peut venir récupérer son dossard 1 à 2 jours avant la course.

Sur les grosses courses c’est un peu le rituel, on donne rendez-vous aux copains pour aller chercher son dossard ensemble et discuter 5 minutes, en faisant le tour des stands partenaires, histoire de dépenser encore un peu d’argent pour des choses dont on a tellement besoin (besoin découvert il y a 7 secondes environ).

Sur les plus petites courses le village se limite souvent au stand des bénévoles, mais j’aime bien cette ambiance particulière, et puis observer les autres coureurs, entre ceux qui sont hyper détendus, ceux qui viennent en courant (du calme, la course c’est demain), et les gros angoissés qui posent plein de questions, c’est un joyeux bazar que j’apprécie.

Dernière option:  on récupère son dossard le matin même de la course, c’est moins drôle mais quand même plutôt pratique.

 

PREPARER SA TENUE

La tenue de course c’est PRI-MOR-DIAL, hors de question de choisir ce qu’on va mettre le matin même! Pensez à toutes ces photos que vous allez ensuite voler sur Maindru et autres sites de photos officielles, vous ne voulez pas avoir l’air d’un sapin de Noël dessus, si? Bon, l’expression est mal choisie, on a presque toujours l’air d’un sapin de Noël de luxe avec nos tenues fluo, mais vous m’avez comprise.

Plus sérieusement, pensez à choisir et préparer votre tenue à l’avance. La règle d’or c’est de choisir une tenue et des chaussures qu’on a déjà porté à l’entraînement et dans lesquels on sait qu’on est bien, pour éviter les petits accidents inattendus de type frottement, tissu mal adapté à la transpiration, et j’en passe. Et puis de préférence, adaptez-vous à la météo: on évitera la débardeur sur un trail en Normandie au mois de Novembre, et le legging long est à proscrire passé le mois de mars en Provence.

N’oubliez pas non plus de préparer les accessoires indispensables pour votre course, c’est le genre de truc qu’on n’utilise pas forcément tous les jours et qu’on oublie facilement le jour J avant de partir de la maison:

  • Porte dossard ou épingles à nourrice
  • Si vous récupérez le dossard le jour J, votre certificat médical de « Non contre indication de la pratique de la course à pied en compétition ». Vous savez, celui que votre médecin vous a délivré sans même vous poser la moindre question, et que vous « mettez à jour » vous même pour la 3eme année consécutive.
  • Montre GPS ou votre téléphone, ou rien du tout après tout, il y a quelques années les coureurs se débrouillaient sans et ils survivaient. Enfin, je crois.
  • Ceinture porte bidons / Camelback / Flipbelt / Brassard pour téléphone
  • Vos petits ravitaillements perso si besoin
  • Une bouteille d’eau pour boire avant le départ
  • Si c’est l’hiver, de quoi vous couvrir une fois de retour à la voiture
  • Des écouteurs /MP3 si vous écoutez de la musique… Oui, je sais, c’est interdit par la FFA blablabla mais franchement, personne ne viendra vous embêter avec ça.
  • De la crème anti-frottements et des pansements protège-tétons pour vous messieurs (désolée mais j’étais obligée… Fred, elle est pour toi celle là! 😀 )

… Rayer les mentions inutiles, si vous prenez tout ça vous allez peser environ 100kg, et au risque de vous décevoir les catégories en course à pied dépendent de l’âge et du sexe seulement.

Mes choix perso pour la tenue

J’ai mes petites habitudes:

  • Normalement je suis toujours en short, et j’ai mon petit préféré que je mets presque tout le temps.
  • En été c’est débardeur, en hiver t-shirt,pas plus. J’ai parfois froid avant le départ, mais une fois lancée je suis une bouilloire électrique!
  • Côté chaussures c’est comme à l’entraînement: Nike Pegasus forever <3, sauf sur les 5km voir 10km où je porte des Nike Zoom Elite, ma paire pour le fractionné.
  • Pour les courses de plus de 20km, normalement je porte des chaussettes de compression. Sinon, juste de bonnes chaussettes qui évitent les frottements (franchement, pour le rapport qualité prix, les Kalenji sont très bien)
  • Vous connaissez déjà mon ravitaillement préféré: les compotes
  • J’utilise une flipbelt, c’est carrément pratique pour le téléphone et le reste, je n’ai pas besoin de plus vu que je prends de l’eau sur les points de ravitaillement
  • Sur les courses de moins de 20km je n’écoute pas de musique, mais au delà j’avoue que ça commence à être long, alors j’embarque mon énorme casque Beats avec lequel je ne passe vraiment pas inaperçue mais tant pis, ou alors des écouteurs tout simples.
    • Pour le marathon j’ai prévu l’option écouteurs, car je compte écouter de la musique sur la fin de course seulement, du coup je pourrais facilement les garder dans ma ceinture.

LA PHOTO RACEREADY

Tout aussi important que la tenue en elle même … la PHOTO de la tenue voyons !!

Oui oui, la veille de la course, beaucoup d’entre nous ont ce besoin étrange, improbable et inutile mais pourtant tellement essentiel: Partager une photo de sa tenue, ou au moins de son dossard, sur les réseaux sociaux.

Une fois que c’est fait ça y’est, on se sent « race ready », on est bilingue, on va tout déchirer demain.

Je me moque mais j’adore ce petit rituel, quand je ne le fais pas j’ai l’impression qu’il manque quelque chose.

D’ailleurs en exclusivité pour vous, voilà déjà la photo de ma tenue pour le marathon de Lyon (ouais, la meuf elle est déjà #raceready depuis une semaine en fait, elle dort à côté de son plat de pâtes et de son certificat médical).

MISS METEO

J’en parle en dernier, mais en fait c’est le premier truc que je fais… et ce parfois des semaines avant la course: VERIFIER LA METEO PREVUE.

Pour Lyon, ça fait bientôt un mois que je vérifie chaque jour les prévisions, la recherche « Lyon météo à 3 semaines » est mon amie sur Google. On est d’accord, regarder ne changera rien, mais je ne peux pas m’en empêcher.

Pour les courses chez moi à Marseille, en général c’est plutôt le VENT que je vérifie, chez nous il fait toujours beau (si si !!), par contre le mistral peut changer beaucoup de choses!

img_65373594064

Là, par exemple, j’ai envie de mourir. Alors je trouve un autre site qui annonce du beau temps. 

 

ET PUIS LE RESTE, POUR LES PSYCHOP… HEU PARDON LES PASSIONNES

  • Manger LE plat de veille de course, votre petit truc qui passe bien et qui vous rassure. Perso, c’est des pâtes avec un oeuf, du parmesan, sel/poivre/basilic , et une petite salade tomate/avocat.
  • Revérifier 10 fois le plan du parcours, et où sont les ravitos
  • Revérifier 10 fois le dénivelé (… mais ne pas le mémoriser, SURPRIIIISE UNE COTE!)
  • Regarder les chronos des coureurs de l’année passée
  • Aller lire des comptes-rendus de coureurs qui ont déjà fait cette course, même si c’était en 2007
  • Vérifier 12 fois si votre montre est bien chargée
  • Aller regarder sur instagram les photos avec le hashtag de la course ( pour #MDP ou même #RunInLyon ça marche bien, pour #SemideTrouville un peu moins )
  • Aller courir 30min la veille, pas une de plus ou de moins (moi j’y vais l’avant-veille)

 

En bref, on a tous nos petits trucs perso et tant mieux, ça permet de se rassurer et ça fait partie du jeu.

Bien sûr, tout ceci fonctionne quand vous savez à l’avance que vous allez faire la course, pas quand vous décidez la veille à 23h ou le matin même d’y aller. Ca m’est arrivé une fois ou deux. Bon ok, peut-être trois…

Et vous, la veille d’une course, vous faites quoi?

4 réflexions sur “Tenue de course et autres petits rituels

  1. charles-aristide Julie dit :

    super ton article Lisa! Je dois courir mon premier marathon le 27/11 à la Rochelle et je suis preneuse des petits rituels! bonne course pour dimanche. Je vais suivre çà via insta mais je sais déjà que toi et tes cops vous allez tout déchirer!!!

    J'aime

  2. Florine dit :

    Super ton article 😜
    Je souris en lisant certains des rituels 😉 , notamment le médecin …
    C’est bien la flipbelt? J’ai peur qu’elle s’agrandisse.
    Bon marathon !

    J'aime

  3. Totorophelie dit :

    Apparemment, ces petits rituels ont été bien utiles pour toi aujourd’hui 🙂 Encore un grand bravo pour ta performance DINGUE du jour.
    Je viens de parcourir l’ensemble des articles… longue vie à ton blog !

    Totor0phelie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s